APLD : DOSSIER V√ČRITABLEMENT URGENT ?


Mi-novembre

La Direction considère qu’il est nécessaire d’adapter rapidement ArianeGroup afin d'éviter des conséquences qui pourraient être dramatiques pour l’emploi et le futur de la société.

Elle décide d'une part d’utiliser le dispositif d'APLD (Activité Partielle de Longue Durée) mis en place par le Gouvernement et les partenaires sociaux, et d'autre part de donner une impulsion aux départs.

La baisse d’activité, dont les origines sont diverses, est réelle.

Comme les autres organisations syndicales, la CFE-CGC met de côté les autres sujets pour négocier cette APLD et cet ACCOMPAGNEMENT DES DÉPARTS dans l’objectif de conclure fin 2020, comme demandé par notre CEO.

16 décembre

Malgré 4 réunions cette négociation n’a toujours pas pu aboutir ; sa clôture est repoussée à début janvier.

La Direction impose un rythme de réunions (1/semaine, 10h/16h) beaucoup trop lent au regard de l’urgence rappelée par le CEO. La CFE-CGC regrette cette situation.

La CFE-CGC espère que la Direction mettra à profit ce délai supplémentaire pour concrétiser les quatre points que les organisations syndicales CFE-CGC, CFDT, CGT et FO ont unanimement soutenus dans un courrier commun :

1. Présentation du nombre de salariés touchés par l’APLD, par unité de travail, par établissement et le pourcentage d’APLD appliqué à chaque salarié, comme le stipulent l’accord de branche et son décret d’application. Chaque salarié doit être informé du pourcentage d’APLD maximal le concernant, en début d’application de la mesure
 
2. Abondement, par ArianeGroup, de l’indemnité APLD versée aux salariés, au-delà des 70% du salaire brut prévu par le législateur
 
3. Suspension de toute remontée financière à nos 2 actionnaires en termes de prime d’émission ou de dividendes, pour les années couvertes par de l’APLD
 
4. Circonscrire l’APLD aux seuls secteurs affectés par une diminution de l’activité, soit /a/ après y avoir effectué des transferts de charge en provenance de secteurs actuellement en sous-effectifs, ou bien /b/ après avoir temporairement muté des personnels vers des secteurs en sous-effectifs

Malgré cette année compliquée et un début d’année prochaine qui s’annonce dans la même veine, le moment est venu de nous ressourcer. La CFE-CGC vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d’année ainsi qu’à celles et ceux que vous aimez. Prenez soin de vous.

17 DÉCEMBRE 2020